« COVID-19 : un article scientifique commenté dans les journaux grand public sera plus cité ! Bingo pour International Journal of Antimicrobiol Agents | Accueil | COVID-19, une inconnue pour les revues scientifiques... que font les auteurs et rédacteurs pendant l'épidémie ? »

lundi 30 mars 2020

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

JL Estrade

Bonjour
Merci pour votre blog nuancé. Cela change des avis parfois lapidaires et tranchés n'émanant pas que de journalistes naïfs :)
Toujours heureux de vous suivre.

Futur-anterieur

Bonjour M. Maisonneuve. Vous écrivez : "Des agences de sécurité sanitaire qui n’ont pas les données originales pour évaluer sécurité et efficacité dans l’indication promue"

Question naïve : la situation d'urgence sanitaire ne donnerait-elle pas au gouvernement tout pouvoir pour accéder à ces données originales ?

[après : problème de timing, de délai...]

DDD'

Par ailleurs, le bénéfice anorexigene du Médiator n'est quand même pas à la hauteur de l'éventuelle efficacité thérapeutique de la chloroquine sur les complications pulmonaires du SRASCoV2..
et sa toxicité (celle du Médiator) était déjà prouvée par analogie avec ses petits frères retirés du marché qu'étaient l'isomeride et co..
Mais d'accord avec vous pour convenir que du côté de la complaisance, de l'obscurantisme et du profit , rien n'a changé ..
et bien sur, je ne généralise pas et grace au ciel il y a toujours (y compris parmi les médecins) des personnes attentives, respectueuses et intelligentes..

DDD'

Les précédents, qui hurlent à la mort contre l'hydroclhoroquine, n'ont pas été si begueules quand il s'est agi d'injecter le pandemrix (non testé ) en quantité lors de la pandémie du virus de la grippe H1N1 en 2009.On découvre 10 ans après sur le BJM que dès décembre 2009, le labo savait que le pandemrix était 7 fois plus neurotoxque que les deux autres vaccins réunis (sans adjuvant et arepanrix). Le vaccin n'a pas été retiré. Quant au traitement contre le cholesterol en prévention primaire et la mammographie systematique de dépistage, ils ont encore de beaux jours devant eux. J'espère de tout coeur que l'hydrochloroquine marchera et que cet espoir ne m'aveuglera pas autant que les profits en aveuglent certains.. merci à vous de vos articles rigoureux

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

Sociétés de rédacteurs & recommandations